SNQ Lanaudière

Société nationale des Québécoises et Québécois de Lanaudière (SSJB) Inc.

22 septembre 2017
Accueil » SNQL en action » Les Haut-Parleurs

Les Haut-Parleurs

Qu’est-ce que les HAUT-PARLEURS?
Comment on devient un Grand Haut-Parleur?
Les gagnants depuis 2004
Moyen de promotion de la langue française
Communiqué de presse

Qu’est-ce que les HAUT-PARLEURS?

Depuis l’année 2004, dans le cadre des Journées de la culture, la SNQL organise cette activité stimulante pour les participants et amusante pour les spectateurs.  Il s’agit d’une compétition qui tient à la fois de la joute oratoire et de l’improvisation. Les huit personnes qui acceptent de participer, doivent prendre la parole devant l’auditoire, sur des sujets choisis au hasard, d’où la notion d’improvisation. Ce concours contribue à la promotion du français dans notre collectivité.

Haut-parleurs 2014 SNQ de Lanaudière

Comment on devient un Grand Haut-Parleur?

Un jury, composé de trois personnes, attribuent des notes à chaque discours, selon les critères:

  • de qualité de la langue;
  • de respect du thème;
  • d’originalité;
  • d’intérêt du propos.

Cela  constitue la joute oratoire. Après chaque étape, le total des points remportés permet au jury de décider quels sont les participants qui vont passer à la prochaine étape. Lorsqu’il ne reste que trois personnes en lice, elle devront se prononcer à la fois pour et contre le sujet pigé. Ce dernier exercice démontre la capacité de chacun et chacune à manier les idées et les mots. Le gagnant ou la gagnante devra défendre son titre l’année suivante.

Les gagnants depuis 2004

  • En 2004, c’est le député de Joliette, Jonathan Valois qui a remporté le trophée.
  • En 2005, l’abbé Paul Léveillé a gagné haut la main.
  • En 2006, le curé M. Paul Léveillé a récidivé.
  • En 2007, M. Benoît  Simard, animateur radiophonique, a gagné. Il a fallu procéder à une étape supplémentaire car l’abbé Léveillé et M. Simard étaient à égalité.
  • En 2008, M. Pascal Parent, comédien.
  • En 2009, Mme Thérèse Chaput, enseignante.
  • En 2010, M. l’abbé Raymond Gravel, a remporté le trophée À mi-mots oeuvre du sculpteur M. Pierre Lefebvre.
  • En 2011, Eugène Vincent, conseiller municipal à la Ville de L’Assomption et ex-administrateur SNQL
  • En 2012, M. Pascal Parent, comédien.
  • En 2014, Mme Véronique Hivon, députée de Joliette.

Les participants et la directrice générale de la SNQL, Mme Nicole Destrempes

Moyen de promotion de la langue française

Cet affrontement, qui reste toujours sous le signe de l’humour et de l’amitié, est un merveilleux moyen de faire la promotion, à la fois de la SNQL et de la langue française qui est l’un des axes principaux de nos activités. Notre langue, les Québécoises et Québécois de Lanaudière sont prêts à se battre pour la conserver et la défendre. Sujet et objet de nos expériences de communication, elle est notre lieu de vie et de rassemblement.

C’est un rendez-vous chaque année, fin septembre, début octobre.

Conception graphique : Kiwigraphik  |  Réalisation : NeXion